Night…

Dans la ville qui s’endort

Par les allées désertes et les boulevards venteux

Elle avance,

Au rythme régulier de son pas monotone

D’un geste mécanique, pour ne penser à rien.

.

Dans la nuit qui descend

Les deux poings dans les poches et le dos

Vouté par le tracas,

Mêlant négligemment ses larmes à celles du ciel

Laissant couler ses songes comme coulent ses pleurs

Et tomber ses espoirs comme tombe la pluie

.

Elle marche, marche sans s’arrêter

Au hasard des sentiers et des trottoirs humides

Et lavé par la pluie, et séché par le vent

Son visage rougi reste penché vers la terre

.

Ses rêves, ses espérances, ses tracas, ses soucis

Restent sur les pavés

Parmi les flaque d’eau et les feuilles éparses

Apaisée par le ciel pâle, s’oubliant dans la nuit

Elle s’enfonce dans la ville

Et, ses fondant dans le crépuscule,

Elle disparait.

 

 

-Par Dreamy

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Clausd |
Germinal |
Huonokazi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bel-Ami et les femmes
| Journal De Lecture Othello
| Une Cerise à la Mer