Les Haïkus sont de retour !!!

Voila de nouveau haïkus ( je sais, ça faisait longtemps que je n’en avait pas écrit :p )

Abandonnez l’espoir de trouver aucun sens dans ceux-cis, et imprégnez vous plutôt de la « forme poétique » ; je crois que le fait d’avoir maintenant 8h de philosophie par semaine change radicalement mes inspirations  ^^

 

Tel un oiseau,

mon âme plane

au dessus des nuages.

.

Une mouche contorsionniste

escalade la paroi

du rivage

.

Des emblèmes,

des fées,

tout disparaît.

.

 La vie, la mort; le rouge et le noir,

la plaine est morne,

la tristesse est plate

.

Soudain de souffle de vie

qui gronde et qui gémit

l’Enthousiasme l’exaspère.

.

Et lui, là-bas,

qui pèche les âmes,

naufragées de la raison.

-Par Graup

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Clausd |
Germinal |
Huonokazi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bel-Ami et les femmes
| Journal De Lecture Othello
| Une Cerise à la Mer