-BDCEAHP- Nouvelle n°1

Voici la 1ère nouvelle du concours « Bruits de couloirs et autres histoires de Poudlard »

 

                                  Cette nouvelle nous vient du Serpentard  GallionRiver1161 , et s’intitule  « Cheveu de vélane et écaille de serpent »

[AVERTISSEMENT : il s'agit d'un OS lemon. Nous déconseillons très fortement à nos jeunes lecteurs de lire ce qui suit;  l'équipe Endlessdream ne cautionne en aucune façon les propos tenus à l'intérieur de cette nouvelle  et décharge toute responsabilité concernant les éventuelles dérives pouvant ammener la lecture de celle-ci (Dreamy à été choquée en la lisant, c'est pour vous dire XD ). ]

Cheveu de vélane et écaille de serpent :

Blaise marchait dans les couloirs de pierre qu’il connaissait tant, bordés de leurs habituelles tapisseries. Il passa devant la porte de la Grande salle sans s’arrêter,  et continua son chemin vers les cachots, où se trouvait sa salle commune. Il pensait déjà aux canapés de cuir bien confortables qui l’attendaient lorsqu’il entendit sangloter non loin de lui. Il se dirigea vers le bruit et découvrit une fille assez grande, avec de longs cheveux blonds, qui lui tournait le dos. C’était elle qui pleurait. Zabini se dirigea vers elle. Elle portait une jupe courte en satin beige et un chemisier blanc. Le Serpentard jugea qu’elle était plutôt pas mal, vue de dos.

- «  Ca va ? » lui demanda t’il.

La jeune fille se retourna et sécha ses larmes. Elle semblait soulagée de voir le Serpentard.

- « Ah, enfin quelqu’un ! Je me suis perdue et ça fait 1/2 heure que j’attends que quelqu’un passe dans ce fichu couloir pour lui demander mon chemin. »

Elle n’avait pas l’air d’une première année, pourtant. Cette fille devait être super conne, pensa Blaise.

En observant la demoiselle, il s’aperçut que son visage avait changé du tout au tout :  depuis qu’elle avait séché ses larmes, son teint était clair, ses yeux rieurs et lumineux ; et sa peau scintillait discrètement à la lueur des torches des cachots. Blaise se recula, ébahit.

- « Tu…tu est une Vélane ! »

- « Oui, de Beaubâtons » répondit-elle en battant des cils. « Tu peut me raccompagner à la salle grande où on est arrivées hier s’il te plaît ? »

Blaise oublia aussi sec les confortables canapés de sa salle commune et prit la vélane pas le bras. Sa peau était douce et chaude, et emplit le Serpentard d’un désir sensuel.

- « Bien sûr, je vais même te faire visiter puisqu’apparemment personne ne l’a encore fait » lui répondit-il avec un sourire charmeur.

Il ne pouvait détacher ses yeux de la vélane. Lorsqu’elle marchait, sa jupe se fendait sur le côté, révélant des jambes parfaites; et ses cheveux flottaient derrière elle comme par enchantement. Il l’entraina vers une petite salle non loin de là et verrouilla discrètement la porte derrière lui. La jeune fille se retourna et fixa Blaise de ses yeux incandescents.

- « Sympa cette salle, c’est plutôt…intime » lui murmura-elle avec un regard complice. « Qu’est-ce qu’on est venus faire ici ? »

- « Un petit rituel de bienvenue, en quelque sorte  » dit Blaise en esquissant un sourire carnassier. Il saisit la vélane par la taille et commença à embrasser son cou soyeux. Sa peau dégageait un douce odeur de vanille. La jeune fille noua ses mains derrière la nuque du Serpentard et se laissa allez à ses caresses. Pas farouche, la vélane. Blaise descendit progressivement son exploration et arriva à son décolleté. Il murmura un « Detasco » et les bouton en nacre du chemisier tombèrent au sol. La jeune fille enleva sa chemise et l’envoya par terre , révélant une lingerie en dentelle blanche que Blaise contempla avec gourmandise. Se plaçant dans le dos de son invitée, il détacha son soutien-gorge d’une main experte et l’envoya rejoindre le chemisier. Il saisit ensuite la poitrine fournie de la jeune fille et commença à la masser à pleines mains. Ce faisant ; il embrassa ses épaules , son dos, ses hanches…descendant de plus en plus bas. Arrivant en zone critique; il souleva la jupe de la jeune fille d’un mouvement de tête et attrapa sa culotte en dentelle avec ses dents. Répondant au regard coquin de la jeune fille ; il descendit l’objet du crime jusqu’en bas de ses jambes.

 La vélane  jaugea Blaise de son regard brûlant et décida qu’elle aussi avait bien le droit de s’amuser un peu. Elle saisit le serpentard par la ceinture et l’accola au mur . Lui tournant le dos, elle commença à coller son bassin au sien dans des mouvements de hanche très suggestifs. C’était un étrange sensation, le mur de pierre froid d’un côté, et la jeune fille brûlante de l’autre. Blaise sentit son intimité se tendre dans son boxer. Il se dégagea et introduit deux doigts dans la jeune fille. Celle-ci se cambra sous l’effet du plaisir ; et Blaise s’amusa a titiller son clitoris, pas peu fier de lui procurer de telles sensations. Pendant que la main du serpentard s’humidifiait, la jeune fille avait enlevé la chemise de ce dernier et ses ongles griffaient le torse de Blaise à chaque mouvement de va-et-vient. Enfin, Blaise se retira. La vélane défit le pantalon de Blaise et libéra son sexe douloureusement tendu de son boxer. Elle glissa sa main sur celui-ci et fit de nombreux allez-retours, en serrant dans ses doigts ce mat dressé.

Le serpentard n’en pouvant plus arracha la jupe de la jeune file, qui tomba par terre avec un bruit mat. Devant la nudité parfaite de ce corps ; il saisit la vélane par les fesses et la plaqua au mur. Il entra alors en elle et tout deux soupirèrent de plaisir. Accélérant le rythme de ses va-et-vient ; il guetta le moment où l’élève de Beaubâtons atteindrait l’orgasme : celui-ci arriva dans un cri mélodieux. Blaise se retira alors ,et, embrassant les épaules de la jeune fille, l’aida galamment à se rhabiller. Il sortit ensuite de la salle , en lançant un « A plus » par dessus son épaule. Ca avait été une apres-midi pas si mal que ça en fin de compte, songea Blaise avec un sourire narquois en retournant vers la salle commune.

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Clausd |
Germinal |
Huonokazi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bel-Ami et les femmes
| Journal De Lecture Othello
| Une Cerise à la Mer