DraMione , ou l’amour impossible- partie 2

DraMione , ou l'amour impossible- partie 2 dans Fandom !! dramione-dramione-30075135-459-500-275x300

Partie 2 :

Quelques jours s’étaient écoulés depuis le bal de Noël et l’attention autour d’ Hermione s’était peu à peu dissipée. Oh, bien sûr, il y avait encore quelques filles qui chuchotaient jalousement sur son passage ou qui lui jetaient des regards méprisants, mais rien de bien important. La vie redevenait presque normale. Presque.

Parce qu’il y avait Viktor. Apparemment, il avait prit le fait qu’ Hermione l’accompagne au bal de Noël pour une invitation à sortir avec elle. Il passait maintenant la plupart de son temps à la suivre partout où elle allait, en la regardant de son air béat. Hermione pensait qu’elle aurait dû être contente d’avoir un petit ami ; mais sa relation avec Viktor n’était vraiment pas l’idée qu’elle se faisait de l’amour. Krum était quelqu’un de très peu loquace, qui se contentait de suivre Hermione où qu’elle aille et de la regarder sans dire un mot. Elle avait bien essayé d’entamer une conversation, sans succès : les seuls mots qu’il lui adressait étaient « bonjourrr » et  » bonsoirrr” . Hermione savait qu’elle aurait dû lui dire clairement qu’elle n’avait aucune affection pour lui, mais elle ne savait pas comment s’y prendre pour ne pas blesser le pauvre garçon. Ses journées se transformaient en véritables parties de cache-cache où elle cherchait à éviter Krum. Chaque soir, Hermione était soulagée de passer enfin derrière le portrait de la Grosse Dame et de se débarrasser de Viktor.

Mais ses soucis ne s’arrêtaient pas à la porte de la salle commune, bien au contraire . Lorsqu’elle rentrait, harassée, elle devait se mettre à ses devoirs : les professeurs leur donnaient tellement de travail pour compenser la semaine du bal -durant laquelle ils n’avaient pas travaillé-  qu’elle restait souvent jusqu’à l’aube devant la cheminée, penchée sur un devoir d’astronomie ou de métamorphose. Et au réveil, la course-poursuite avec son « petit ami » recommençait.

Une semaine passa ainsi, monotone et suffocante. Hermione étouffait avec Viktor à ses côtés. Enfin, l’occasion d’une trêve se profila : Krum, qui faisait partie des champions du tournois, avait prévu de s’entraîner toute la journée du dimanche avec Karkaroff, car la deuxième tâche approchait. Hermione décida de remettre à plus tard son travail scolaire et à profiter de sa journée. Elle avait besoin d’air.

Au petit déjeuner, elle rejoignit Harry et Ron à la table des Griffondor. Lavande Brown discutait avec Ron ; elle se retourna d’un air dégoûté quand elle vit Hermione, prétendant être subitement en pleine discussion avec Parvati. Ron leva la tête, aperçut Hermione ; puis retourna à ses cornflakes d’un air renfrogné. Hermione ne les remarqua même pas, trop joyeuse à l’idée d’avoir enfin une journée tranquille. Harry lui adressa un sourire de réconfort, qu’elle lui rendit gaiement.

- « Alors les garçons , qu’est-ce que vous avez prévu de faire aujourd’hui ?  » leur demanda-elle de bonne humeur en s’asseyant auprès d’eux.

- « Hoo bah je sais pas moi … » le ton de Ron était moqueur et méprisant.   »Laisse moi deviner … on va aller avec Harry à la bibliothèque et réviser notre arithmétique toute la journée !! » Lavande et Parvati pouffèrent à côté d’eux. Ron, encouragé par leur réactions, continua : « Ah non , je sais ! On va aller voir Krummounet et faire la potiche à côté de lui !! Qu’est-ce que t’en dit Harry ? On y va ?!? »

- « Arrête ça Ron ..  » lui souffla Harry

- « Qu’est-ce qu’il y a Ronald ? Quelqu’un t’a cassé ta baguette ou quoi !? »

Hermione revint brutalement sur terre, et toute la joie qu’elle ressentait jusqu’alors s’envola. Qu’est-ce qui clochait avec Ron ? Elle ne comprenait une telle injustice de sa part. Sans elle, il n’aurait jamais eût ses devoirs de rédigés à temps !

- « Bah non mais comme t’as l’air de t’être fait un nouvel ami , t’as peut-être plus besoin de nous maintenant !»

Hermione s’emporta, et se levant brutalement, répondit :

- « C’est ce que tu espérait, c’est ça ? Que je vous ficherai la paix ? »

Ron sembla perdre contenance, mais se reprit rapidement : « Bah oui , c’est peut être ce que je voulais , tu voit !»

- « Très bien ! » Hermione avait les larmes aux yeux, à présent. « Tu aurait pût le dire plus tôt, ça nous aurait éviter de perdre notre temps ensemble ! Et tu peut toujours courir pour que je te rédige ton devoir d’astronomie pour demain !! » Elle quitta la grande salle sans laisser à Ron le temps de répondre, et courut jusqu’à la bibliothèque, où elle s’assit et fondit en larmes.

 

-Par Dreamy

 

[ la suite ici =) ]

 

Mots-clefs :, ,

4 Réponses à “DraMione , ou l’amour impossible- partie 2”

  1. Nath' 30 juin 2014 à 16 h 29 min #

    C’est trop trop triste pour Ronald non je deconne en faite on s’en fou ^^. Vivement la suite et continue comme ça.

    Ton ami a vraiment eu une superbe idée rien a dire.

    • endlessdream 1 juillet 2014 à 13 h 56 min #

      Ça va les chevilles ? Tu te ferait pas une auto-éloge , des fois ?!? Bon c’est vrai que j’ai bien fait perdre ce pari , en fait :) Il faudra que je parie plus souvent avec toi ^^
      Sinon , contente que ça te plaise =)
      Dreamy

  2. tuestunsorcierHarry 3 juillet 2014 à 22 h 18 min #

    Vraiment cool ta fanfic !! On veut la suite !!!! =D

  3. Nath' 3 juillet 2014 à 22 h 38 min #

    Tu devrais prendre garde à dire cela pour les paris :-)

Clausd |
Germinal |
Huonokazi |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bel-Ami et les femmes
| Journal De Lecture Othello
| Une Cerise à la Mer